Un  »Prix de la société civile » en 2017

Lors du deuxième anniversaire de la journée nationale de la société civile le 13 mars, le ministre de tutelle a annoncé le lancement d’un prix national de la société civile à partir de 2017.

Le deuxième anniversaire de la journée national de la société civile a été organisé par le ministère des relations avec le parlement et la société civile. Lors de cette rencontre qui s’est déroulée le 13 mars au théâtre Mohammed VI à Rabat, avec la présence du chef du gouvernement Abdelilah Benkirane,  le ministre des relations avec le parlement et la société civile, Abdelaziz El Omari a annoncé la mise en place d’un prix national pour la société civile qui va être décerné chaque année à partir de 2017.

Abdelaziz El Omari a révélé que le tissu associatif recensé par les autorités publiques, est composé de 130 000 associations en 2016 alors qu’il était de  116 000 en 2014. Pour la plupart, ces associations s’activent dans le domaine des œuvres sociales. Il a déclaré à ce titre que «la société civile n’est pas en conflit avec le monde politique», pour autant, assure-t-il, «elle doit travailler en collaboration avec le monde politique et qu’il doit y avoir une complémentarité entre les deux».

Abdelilah Benkirane qui était présent à la journée a assuré que «nous voulons des Marocains qui croient au rôle de la société civile et qui ravivent les valeurs du bénévolat, et pas celle de l’enrichissement». Pour lui, l’argent alloué aux associations dans le cadre des subventions publiques n’arrive pas toujours à ceux qui ont en besoin. Dans ce sens, à l’occasion de la journée, le chef du gouvernement a lancé un portail du «Partenariat avec les associations de la société civile« . Accessible à  cette adresse http://www.charaka-association.ma, ce portail vise  à garantir l’égalité des chances pour l’accès à l’information et à  renforcer la transparence en matière d’accès des associations et organisations de la société civile aux subventions publiques.

Mohamed Amine Benjelloun Touimi, directeur général de Poste Maroc, a annoncé le lancement d’un timbre spécial pour la société civile «pour honorer et reconnaître les efforts consentis par la société civile».

Telquel