France: Mauvais départ pour la ministre El Khomri

La ministre marocaine du gouvernement français est très mal partie ! En effet, La Myriam El Khomri a réussi à mobiliser contre son projet de code de l’emploi un raz-de-marée de signatures (1 million à ce jour), une première en France.

Lemonde.fr / La pétition en ligne contre l’avant-projet de loi El Khomri sur la réforme du droit du travail a dépassé le cap du million de signatures vendredi 4 mars dans la soirée, deux semaines seulement après son lancement, battant tous les records en France.

Lancée le 19 février par des militants associatifs et syndicalistes, notamment la féministe Caroline De Haas, elle devance ainsi la pétition contre la directive européenne sur le secret des affaires (plus de 512 000 signatures) et celle demandant la grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage, condamnée pour le meurtre de son mari violent (près de 436 000 signatures). El Khomri a répondu aux signataires sur le site.

Intitulée « Loi travail : non merci ! », cette pétition demande à la ministre du travail, Myriam El Khomri, de renoncer à ce texte. Ses auteurs dressent une liste de mesures contenues dans l’avant-projet qui a soulevé un mouvement de contestation au sein de la gauche et des syndicats. La semaine dernière, la ministre avait d’ailleurs répondu aux contestataires sur le site de la pétition.

Lire aussi :   Syndicats, politiques, société civile… Qui s’oppose au projet de loi El Khomri ?

Face aux interrogations sur le succès rapide de la pétition, le directeur de Change.org en France, Benjamin des Gachons, a assuré que « la question de la vérification des signatures est au cœur de notre modèle »« Nous garantissons que les fausses signatures sont nettoyées dans les 24, 48 heures suivant leur apparition », a-t-il ajouté.