Chroniques du temps qui passe

ChroniquesLa demande sociale est là, exigeante et attentive : il faut juger ceux qui ont trahi la confiance publique. Mais les juger tous, sans sélection ni spectacle.

Tout simplement juger, dans la dignité d’une nation trompée quatre décennies durant. Mais alors que faire? La délinquance est intégrale. Elle est tout autant délinquance économique que délinquance politique.

L’État marocain des années soixante, soixante dix et quatre vingt n’a pas fraudé qu’en finances et en gestion, il a également fauté en matière politique. Comment faire la différence, ou, pour être exact, de quel droit s’arroge-t-on le privilège de juger à la tête de la fonction ?

Acheter le livre: Site marchand

SÉLECTION DE LIVRES