Les Chefs PJD et RNI à coûteaux tirés

Suite aux déclarations du Président du RNI, Salah Eddine Mezouar, le week-end dernier (lire notre article  »Ni vision stratégique ni programmes en vue »), à l’encontre du PJD et, surtout, de Abdelilah Benkirane en tant que Chef de gouvernement, ce dernier réplique. Voir vidéo…


 

Photo: 1001 site


Lire également : Ni vision stratégique, ni programmes en vue


 COMMENTAIRE VIDEO


Al-Huffington Post Maghreb, 18  | 02  | 2016 – Après les piques envoyées par le patron du Rassemblement national des indépendants (RNI) Salaheddine Mezouar au Parti de la justice et du développement (PJD) et à son dirigeant Abdelilah Benkirane, ce dernier n’a pas hésité à répondre dans une vidéo postée aujourd’hui sur le site de son parti.

Le secrétaire général du PJD a d’abord indiqué que son parti devrait maintenir son alliance avec le Parti du Progrès et du Socialisme (PPS) et le Mouvement Populaire (MP). Pour ce qui est du RNI en revanche, Benkirane a lancé: « les déclarations de Mezouar ne s’inscrivent pas dans la même logique (…) Franchement, je ne sais pas pourquoi il a fait ces déclarations. Je ne connais personne de notre parti qui les a traités d’ennemis ou de traîtres. Je ne sais pas quelles sont ses intentions ».

Il y a quelques jours, lors de la réunion du Conseil national du RNI, Salaheddine Mezouar avait déclaré que « le RNI est resté fidèle à la coalition gouvernementale alors qu’il s’agit d’une coalition, non d’une alliance », ajoutant que son parti a été « accusé de trahison. Un terme qui dans la vie politique marocaine, n’a été utilisé que lors de la lutte anticolonialiste, pour distinguer ceux qui étaient avec le Maroc et ceux qui étaient contre. »

Publicités